AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Vomitoteur le tueur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Valentino S. Corleone

avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 27/02/2016
Emploi/loisirs : Homme de main

Inventaire du personnage
camp choisi: Citoyen
Nature (humain ou infecté):
Les armes:
MessageSujet: Vomitoteur le tueur ! Dim 28 Fév - 22:17




"Valentino Silva"


Identité


† Nom * Silva
† Prénom(s) * Valentino
† Age * 19 ans
† Personnage infecté * Oui
† Clan choisi * Citoyen
† Métier * Homme de main
† Avatar * Zayn Malik
† Votre age derrière l'écran * +800000000 au moins
† Comment avez vous connu le forum ? * Mon petit doigt
† Doubles comptes * Cléa + Lizandro + Sue
† Code du règlement * -Ok Staff-


Qualités & Défauts








Histoire

Bonjour, je m’appelle Valentino Rossi ------> nan je déconne d’toute façon j’ai toujours trouvé qu’la moto c’était dangereux. Bon… d’accord…. Sauf sur un terrain de cross. Bref, moi Valentino Silva j’suis né sur le sol américain, d’une fantastique maman italienne et d’un enfoiré de père portugais. Cependant, j’me suis toujours sentit plus rital que portos au grand damne de mon père, ce qui m’a valu lors des mondiales de foot de nombreuses remarques de sa part et de celle de mon frère pour soutenir bec et ongle l'Italie. Non mais franchement, vous avez vu l’autre tapette de l’équipe qu’ils supportaient, entrain de chouiner pour une petite bousculade en mode « Ouinnnnnn au secours appeler une ambulance on m’a marché sur le gros orteil », ou encore une micro chute que bien souvent il provoquait de lui-même genre «  oh une motte de terre et si je tombais ? ». D’ailleurs, il m’a toujours fait penser à mon frère, que nous appellerons Rolande dans un souci de protection, oui j’ai toujours pensé qu'agir en trou du cul surtout avec les filles comportait des risques mais bon ------> si vous insistez pour ceux et celles qui veulent voici son adresse : 150 chemin des Fleurette, entre la 22 et 23 ème, appartement 12 au troisième étage, il faut sonner à Cristiano Gominez voila voila.

J’ai 19 ans que je viens de les fêter dignement… et sans vomir… de toute façon je supporte très bien l’alcool. Bon j’ai fini attaché à un arbre mais on va évincer cette partie de la soirée voulez vous bien, d’ailleurs Vincent Christian, merci pour l’épilation gratuite du séraphin (on donne tous des surnoms débile à notre engin me jeter pas la pierre je suis pas l’exception à la règle).  Ces gars je les ai connu gamin, et retrouver y’a presque un an. Un jour, mon petit cul entrain de se faire bécoter par la poissonnerie d’un lac, j’ai entendu des rires, normal j’me suis retourné, et là ils étaient là avec Corleone. Moi fou de joie, j’suis sortit, seraphin en mode raccourcit, ouai bah c’était en plein hivers merde, en mode « oh les gars j’suis trop heureux de vous voir »… paye ton affiche devant papa mafia.

Lizandro je l’ai rencontré gosse, ma mère était sa coiffeuse, alors, souvent lorsqu’il devait patienter, qu’il me voyait me faire gronder pour jouer au foot en plein milieu du salon, non pas sans porter fièrement mon tee shirt de l’équipe nationale d’Italie, il venait avec moi dehors faire quelques passes. C’était un chic type, ça l’est toujours, en plus, il a une adorable petite Miss, qui malheureusement est désormais en mode la belle au bois dormant. Lui et ma mère se sont toujours bien entendu, ils se marraient toujours quand ils se voyaient, et de ce qu’elle m’a raconté, elle l’avait connu avant ma naissance.

Lily ma maman, m’a toujours trainé partout avec elle, sans doute pour me protéger de moi-même. Ouai, y’a un truc étrange qui coule dans mes veines, du moins, maintenant je sais ce que c’est, mais à l’époque j’étais qu’un gosse et je peinais à tempérer ce qu’elle nommait des dons. Allez ne pas fracasser un gosse lorsqu’il vous attaque, alors, pour éviter tout souci à cette merveille, j’ai toujours laissé pisser quitte à passer pour un persécuté de la vie, et ce secret mon père et mon frère n’en n’ont jamais entendu parler. Ma mère a toujours été une femme formidable, agréable, douce, aux paroles pleines de sens et de vérité…. Bon sauf quand elle me disait que je ressemblais à mon père……> sérieux ? Là, j’avoue que j’ai jamais vraiment comprit ce qu’elle nous trouvait de similaire…. Peut être parce que j’ai jamais pu le saqué car mon père était :

1) Un gros con qui ne m’a jamais reconnu car il était trop occupé à bosser,
2) Un salop qui trompait ma mère sans même le cacher,
3) Une enflure qui la cognait même si elle l’a jamais admit,
4) Un débile qui soutenait l’équipe du Portugal rien que pour ça voila,
5) Le sosie de Jack Bauer et j’ai jamais pu encadrer ce type,
6) Un père indigne qui me traitait de tafiole avec mon frangin qu'il préférait, du coup, innocemment, j’ai cru qu’ils avaient raison mais non.

Voila pour récapituler : Je m’appelle Valentino Silva, je porte le nom de famille de ma mère, je viens d’avoir dix neuf ans, je suis fan de foot, j’ai un frère qui se nomme Cricri d’amour, je suis l’un des hommes de main du cercle de confiance +- de Lizandro Corleone, qui m’aide à tempérer au mieux ce qui coule dans mes veines en pratiquant la boxe avec moi. Pour le souci du vomi…. On en reparle entre nous hein. Oh et…. Je recherche ma maman, la sublime femme sur ma ban, donc si vous la voyez… prévenez moi.

Revenir en haut Aller en bas

Vomitoteur le tueur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Personnage :: Présentations :: Fiches validées-